Usinabilité des matières sans plomb : enquête en ligne du Cetim-Ctdec

Laiton sans plomb de type CuZn42 usiné par la société Saddier Robert & Fils SA ©Saddier Robert & Fils SA

Le Cetim-Ctdec et le Sndec (Syndicat national du décolletage) lancent une enquête en ligne auprès des entreprises de décolletage sur l’usinabilité des matières sans plomb. A vos claviers !

Objectif de cette enquête : aider les entreprises à s’adapter à une réglementation de plus en plus stricte limitant l’utilisation du plomb dans les alliages métalliques. Comme l’explique le Cetim-Ctdec dans un communiqué, « cette évolution vers un durcissement de la réglementation sur l’utilisation du plomb dans les alliages métalliques pourrait avoir un impact sur la fabrication de vos pièces ». D’où l’idée de faire l’état des lieux auprès des décolleteurs des problématiques existantes, particulièrement pour les aciers et les laitons.

Pour cela, un questionnaire en ligne est mis à disposition des entreprises. N’hésitez pas à répondre à ce questionnaire si vous êtes à la recherche de solutions techniques pour usiner des matières sans plomb !

A noter que plusieurs décolleteurs de la vallée de l’Arve ont déjà mis au point l’usinage de laitons (cuivre + zinc) sans plomb. C’est ainsi le cas de la société Saddier Robert et Fils SA, qui annonce sur son site internet avoir usiné en 2015 plus de 80 tonnes d’un laiton sans plomb de type CuZn42 ou de la société BA Usinage qui a mis au point un laiton sans plomb de type CuZn36.

I.V