Une Plateforme du décolletage au SIAMS

Francis Koller et Joëlle Schneiter, responsables de la Plateforme du décolletage ©IV

Réunies au sein du stand « Plateforme du décolletage », 16 PME suisses du décolletage peuvent exposer au salon des microtechniques SIAMS en étant déchargées de toute préoccupation logistique. Retour sur un concept novateur créé il y a 20 ans à l’initiative de Francis Koller, responsable marketing de l’association professionnelle AFDT et ancien directeur du SIAMS.

« Le principe est simple, explique Francis Koller : il s’agit de donner la possibilité à des petites entreprises du décolletage qui n’ont pas les moyens d’exposer au SIAMS d’être présentes. Nous offrons à la fois une logistique avec une vitrine pour chaque exposant au sein du stand et une présence physique ».

Le concept est né il y a 20 ans quand trois partenaires ont unis leurs efforts en vue de lancer ce projet : le salon SIAMS, le Centre technique de formation CIP-CTDT et l’association des décolleteurs de Suisse romande AFDT (Association des fabricants de taillage et de décolletage). Depuis le succès ne se dément pas puisque 16 entreprises suisses sont présentes sur le stand cette année.

Voir la vidéo de Francis Koller présentant la Plateforme du décolletage (1m03)

Parmi ces 16 PME, la plupart sont multi-secteurs comme Michel Imhof (connectique, horlogerie, médical), Ultra Décolletage (automobile, connectique, horlogerie, médical), Cortat (automobile, horlogerie, médical), Demhosa (connectique, horlogerie), Kohler décolletage (automobile, connectique, horlogerie), Rickli Micromécanique (médical, aérospatial), Zürcher Frères (automobile, horlogerie). D’autres sont concentrées sur le seul secteur de l’horlogerie à l’instar de Gimmel Rouages, Les Fils d’Henri Frei ou Monnin.

Comme le souligne Joëlle Schneiter, responsable de la Plateforme du décolletage (et adjointe au responsable Département CIP-CTDT), une société comme Axxios Technology, qui commercialise un système de réduction de consommation d’énergie en milieu industriel, ne serait pas venue au SIAMS si elle n’avait pas bénéficié de la Plateforme du décolletage. Plusieurs sponsors soutiennent cette initiative : A à Z emplois, Dixi Polytool S.A, Esco, L. Klein, Metalix Metalllhandel AG, Motorex AG, et le fabricant suisse de machines-outils Tornos basé à Moutier.

En général, les sociétés restent sur le stand plusieurs années de suite avant de prendre leur envol comme exposant en solo. C’est ainsi le cas de la société Gerald Badan, qui après avoir participé à cinq éditions du SIAMS avec la Plateforme du décolletage, expose depuis 2016 avec un stand indépendant. Pour son dirigeant Carlos Almeida, la plateforme est un moyen idéal pour se lancer sur le salon SIAMS.

Isabelle Verdier