Une convention pour accompagner le décolletage à l’international

La Banque populaire et le SNDEC s’unissent pour soutenir les décolleteurs à l’étranger.

Le Syndicat National du Décolletage (SNDEC) via son directeur Jérôme Akmouch, et la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes (BPAURA), via son directeur général adjoint Jean-Christophe Maratra ont signé à Cluses mercredi 31 janvier une convention triennale qui lie encore plus ces 2 partenaires historiques.

Le but affiché est d’accompagner les entreprises haut-savoyardes vers le développement international, au travers notamment d’un programme dédié innovant: New EXpansion INternational (NEXIN).
Concrètement NEXIN via le SNDEC permet depuis déjà six ans à des entreprises de se regrouper pour conquérir des parts de marchés à l’international. Réunies autour de groupe marché, les entreprises engagées sont accompagnées dans leur démarche collective par un expert en commerce et marketing international.A ce jour, plusieurs groupes marchés existent : bien d’équipements, niche auto, défense et aéronautique.
La Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes vient consolider et renforcer cette action. Elle participera aux workshops organisés par NEXIN en mettant à disposition des adhérents, des interlocuteurs privilégiés.
Ces groupes de marchés permettent déjà à 21 entreprises industrielles, complémentaires et locales, de chasser en meute à l’export, via des stands communs sur des salons ciblés (en Suède, en Autriche ou encore en Iran).
En effet, selon une étude interne de la BPAURA, en moyenne annuelle, les entreprises qui exportent ont +13% d’augmentation de chiffre d’affaires, + 30% en valeur ajoutée et + 8% en effectifs.
Actuellement les entreprises du décolletage de la vallée de l’Arve ont 80 implantations à l’étranger, avec un taux d’export qui atteint 50%, une croissance de leur CA en 2017 de + 6%, pour un total de 2,2 milliards d’euros.

Fabrice Paturle