TTGroup France, un nouvel acteur sur le marché français de la fabrication additive

TTGroup - AMH-350

Fin 2017, le n° 1 des constructeurs de machines-outils taïwanais annonçait la création de  sa filiale TTGroup France. La filiale dirigée par Bernard Besse propose également sur le marché français une nouvelle offre avec différentes solutions pour la fabrication additive.

Très actif pour le développement industriel de l’île, le gouvernement de Taiwan est particulièrement entreprenant lorsqu’il s’agit de développer de nouvelles technologies. Taiwan est le plus grand fabricant mondial de puces électroniques, de cartes mères d’ordinateurs, d’écrans… En 2010, il a été décidé de développer les technologies de fabrication additive sur l’ile. Tout naturellement, le gouvernement taïwanais s’est tourné vers son plus grand constructeur de machines-outils pour développer des machines de fabrication additive métal.

TTGroup – AMP-250

Des machines développées et produites à Taïwan
Les premiers prototypes de machines ont vu le jour en 2013 et la commercialisation des premiers modèles (AMP250 : mono laser avec un volume de 250x250x250) a commencé en 2015. Aujourd’hui, TTGroup propose sur le marché une gamme complète de machines, qu’il s’agisse de fusion laser sur lit de poudres (Powder Bed Fusion) ou de machines hybrides associant les technologies additives et substractives de matière (Direct Energy Deposition).

En France, un laboratoire de recherche pour le développement  d’applications industrielles
Conscient que ces technologies nécessitent, pour les clients, un accompagnement technologique afin de mettre en œuvre les machines, TTGroup investit en France dans un laboratoire de recherche sur ces technologies. Le département de Recherche et Développement de PCI basé à Saint-Etienne (42), membre de TTGroup et siège des bureaux de TTGroup France, a recruté deux ingénieurs spécialisés dans ces technologies.
De plus, le département R&D de PCI a conclu un partenariat avec l’ENISE (Ecole Nationale d’Ingénieurs de Saint-Etienne). Deux machines de Fabrication Additive ont été installées dans leur centre de productique afin de bénéficier de toute l’infrastructure liée à ces technologies (stockage des poudres, matériel de mesure des poudres, des pièces, sécurisation des accès, etc.) ainsi que des connaissances des équipes de recherche de l’Enise.
Bernard Besse, responsable de TTGroup France : « TTGroup France a les moyens de développer des applications industrielles pour les clients qui s’intéressent à ces technologies de fabrication additive en vue de futurs investissements. »