Sous-traitance : un nouveau site élargi à la région AURA

La CCI Haute-Savoie vient de terminer la refonte complète du site internet « Haute-Savoie sous-traitance » avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes (AURA). Celui-ci s’appelle désormais ” Data-sous-traitance.fr ” avec comme objectif d’élargir le référencement à toutes les entreprises d’Auvergne-Rhône-Alpes.

« En choisissant d’investir sur la refonte de cet outil numérique avec la Région à ses côtés, la CCI vise à offrir aux 500 sous-traitants haut-savoyards actuellement référencés sur la plateforme plus de visibilité et au final plus d’opportunités d’affaires », signale dans un communiqué la CCI.

Mise en place initialement pour soutenir les industriels lors de la crise de 2008, cette plateforme a depuis permis plus de 3000 consultations et mises en relations commerciales. Concrètement, « Data Sous-traitance » offre aux industries de la sous-traitance une visibilité accrue de leurs compétences et une possibilité supplémentaire de faire du business avec des entreprises du monde entier, qu’il s’agisse de décolletage, d’usinage, de traitement de surface, de plasturgie, etc.

Les sous-traitants peuvent valoriser leurs savoir-faire et leur technicité en se référençant sur le site. En parallèle, un donneur d’ordres peut effectuer une recherche détaillée par critères techniques et ainsi grâce à la plateforme consulter d’un seul clic plus d’une centaine de fournisseurs qualifiés. En outre, une animatrice basée à la CCI consacre une part de son temps à faire vivre cette plate-forme de mise en relation réseau.

A noter que cette plateforme web n’est pas le seul outil proposé par la CCI Haute-Savoie à la filière puisqu’elle accompagne également ces entreprises sur les prochains salons de la sous-traitance industrielle : Midest, Rist et Micronora. Plus de 74% des entreprises industrielles ont recours à la sous-traitance en France, plus particulièrement en Auvergne-Rhône-Alpes. La Haute-Savoie représente pour sa part 65 % du décolletage français, avec la vallée de l’Arve comme référence mondiale de ce secteur.

I.V