Sondage Mont-Blanc Industries : les entreprises solidaires face à la crise

Deux semaines après le début du confinement, plus de 150 industriels du pôle Mont-Blanc Industries ont été interrogées par un sondage sur leur situation. Malgré des résultats fortement dégradés : 2 entreprises sur 3 ont une activité réduite de plus de 50%, et près de 1 sur 2 prévoient une baisse de chiffre d’affaires de plus de 25% en 2020, les entrepreneurs se déclarent solidaires et aptes à surmonter cette crise.

Ce premier sondage, publié le 4 avril, a été réalisé dans le cadre de l’Observatoire de la santé des entreprises mis en place depuis le début du confinement par Mont-Blanc Industries, pilier du pôle de compétitivité CIMES sur les deux Savoie. Il a été effectué en partenariat avec le cabinet Infusion et la Fondation USMB (Université Savoie Mont-Blanc). 155 entreprises ont répondu au questionnaire permettant de dresser un tableau de l’activité, des difficultés rencontrées et des besoins des entreprises, indique Mont-Blanc Industries.

Premier constat : l’activité est très fortement dégradée pour la majorité des dirigeants participant à l’enquête (65,2% des dirigeants déclarent une activité inférieure à 50% dont 25,5% inférieure à 5% ou à l’arrêt). Ils anticipent une dégradation de leur activité dans les prochaines semaines (39,7%) et déclarent à 41,8% une absence de visibilité pour un retour à la normale. Toutefois, avec plus de 80% des entreprises faisant appel au dispositif d’activité partielle mis en place par le gouvernement, la volonté actuelle est d’épargner l’emploi.

Deuxième constat : un chiffre d’affaires à la baisse. Alors que 41% des entreprises font d’ores et déjà face à des difficultés de trésorerie, la baisse d’activité a une traduction immédiate sur le chiffre d’affaires prévisionnel à court terme et pour l’ensemble de l’année 2020. Ainsi 78,9% anticipent une baisse de leur chiffre d’affaires sur 2020 dont 55,2% dans une proportion supérieure à 25%.

Troisième constat : les dirigeants estiment très majoritairement que l’ambiance reste plutôt bonne et que leurs collaborateurs sont en capacité de faire face à la crise (79,5%). Les trois principales difficultés rencontrées par les entreprises ces trois dernières semaines ou anticipées pour celles à venir, sont identiques : la baisse de la demande client, les difficultés d’approvisionnement et le stress des salariés.

Près d’une entreprise sur deux a réalisé une initiative citoyenne en se mettant au service des hôpitaux ou des personnels soignants, notamment à travers des dons de matériel (23,4%), la fabrication de pièces pour les respirateurs artificiels (12,5%), de masques ou de solutions hydro alcooliques (7%). L’esprit de solidarité qui anime l’écosystème aide les dirigeants à faire face à la crise : la majorité des dirigeants se sentent entourés dans leur gestion de la situation (61%) et une entreprise sur deux est prête à participer à une action collective pour préparer la sortie de crise.

I.V