Simodec : la date du report reste à définir

Après l’annonce le 3 mars par la préfecture de Haute-Savoie du report du salon Simodec en raison du risque lié à la transmission du coronavirus (COVID-19), l’organisateur Rochexpo a publié un communiqué dans lequel il annonce qu’un « report de l’édition est envisagé à une date restant à définir, en lien avec nos partenaires et les exposants ».

Ce report du Simodec, qui devait se tenir au Parc des Expositions de la Roche-sur-Foron du 10 au 13 mars prochains, fait suite à un arrêté préfectoral du 3 mars annulant la tenue de l’évènement, considérant que « les grandes manifestations publiques constituent des occasions particulièrement favorables à la transmission rapide, simultanée et à grande échelle du COVID-19 ». La préfecture de Haute-Savoie estime également que la fréquentation du Simodec sur la dernière édition était au dessus de 5000 personnes, notamment le jeudi, avec visitorat et exposants ressortant à 9 844 personnes, sans compter les prestataires et le personnel organisateur.

Le président de Rochexpo, Philippe Carrier, a pour sa part déclaré « regretter cette situation ». Mais, a -t-il ajouté, « la santé de tous : exposants, prestataires, équipes et visiteurs, est notre priorité absolue. Il s’agit d’un cas de force majeure et d’un coup très dur pour les exposants qui ont beaucoup investi dans leur présence sur le Simodec ». De fait, à quelques jours de l’ouverture de la manifestation, le montage des stands était largement avancé. Le démontage devra maintenant s’organiser dans la foulée. Les conséquences financières pour tous les acteurs de la manifestation sont importantes et devront être évaluées dans les semaines à venir, signale Rochexpo.

L’organisateur du salon remercie également dans son communiqué « le monde économique de Haute-Savoie, le préfet et l’ensemble de ses services pour leur mobilisation et pour la décision qui a été prise assurant la perennité et l’avenir du Simodec, salon essentiel pour l’industrie et la filière du decolletage ».

Beaucoup d’exposants sont soulagés du report du salon. Ainsi Index France, la filiale française du constructeur allemand de machines-outils Index Traub, « soucieux de la protection et de la santé de ses collaborateurs, clients et fournisseurs, salue dans un message sur Linkedin, la décision préfectorale et la responsabilité des organisateurs de reporter le salon du Simodec à une date où la sérénité sera de retour facilitant les échanges techniques et commerciaux ».

De même, pour Hervé Favre, président du groupe Decip, le soulagement est également de mise. « Je suis soulagé de cette annonce, affirme t-il dans un message sur LinkedIn, ne comprenant pas pourquoi la décision fut si longue à intervenir. Il n’était pas concevable pour nous d’exposer vos collaborateurs ou nos collaborateurs à un risque potentiel ».

Beaucoup d’exposants souhaitent un report du salon à une nouvelle date fixée dès que les conditions seront réunies. Ainsi pour Philippe Palefroy, directeur général de Hestika France, distributeur des machines-outils Citizen, « le Simodec est une des plus belles vitrines du décolletage et nous sommes pour son report quand les conditions de sécurité seront réunies ».

I.V