Salon Progiciels 2019 : l’humain au cœur du numérique

Pour sa 24ème édition, organisée à Annecy-le-Vieux le 10 octobre prochain, le salon Progiciels, qui réunit les éditeurs de logiciels dédiés à l’industrie, a choisi pour thème « L’entreprise humaine au cœur numérique ». Détails du programme 2019.

 Comme chaque année, le salon Progiciels permet de rencontrer sur une seule journée les éditeurs de progiciels dédiés à l’industrie et de s’informer des nouveautés du secteur. Cette année, le thème choisi « « L’entreprise humaine au cœur numérique – Du virtuel au réel ! » est décliné à travers plusieurs conférences et tables-rondes :

  • De 10h30 à 12h Conférence d’Olivier Bas, vice-président d’Havas Paris et enseignant à la Sorbonne Nouvelle-Paris III sur le thème : « Comment vivre avec bonheur la transformation digitale. » Auteur d’un ouvrage sur le sujet et ayant accompagné près de 200 entreprises en 25 ans dans leur transformation, Olivier Bas insistera sur l’importance de l’humain dans ce processus ;
  • De 12h30 à 13h30 Conférence de Astrid Stuckelberger, Docteure et Privat-Docent à l’Université de Genève et de Lausanne, spécialisée dans l’innovation et les technologies pour la santé, l’éthique et la régulation sur le thème de l’intelligence artificielle en entreprise ;
  • De 14h15 à 15h30 Témoignage de la société Sames Kremlin, spécialisée dans la conception et la fabrication de matériaux nécessaires pour l’application de peintures poudres, mastics et adhésifs, sur sa transformation numérique réussie ;
  • De 17h15 à 18h30 Carte blanche donnée à Bruno Bonnel, le « Monsieur robotique français », sur le tandem homme-robot. Auteur du best-seller « Viva la Robolution », il vient de cosigner un rapport parlementaire sur la robotique et les systèmes intelligents où il propose des actions pragmatiques pour changer de braquet.

(Photos © Salon Progiciels)

En plus du thème général, le salon Progiciels prévoit de présenter de nouvelles technologies comme le jumeau numérique et l’internet des objets. D’autres sujets seront abordés de manière très concrète comme la cybersécurité avec le témoignage de la société L’O Découpe et les interventions d’Orange Cyberdefense et Vigny Depierre.

De même, lors des ateliers, plusieurs éditeurs de logiciels MES feront intervenir des sociétés qui apporteront leur témoignage utilisateur. Ce sera ainsi de Mont-Blanc Production pour le logiciel Aquiveb d’Astrée Software (de 10h30 à 11h30), de Nicomatic pour le logiciel MES de Quasar Solutions (de 10h45 à 11h45) ou encore de la société AMD Décolletage qui a choisi le MES Alpha3i intégré au sein de l’ERP de Divalto (de 14h15 à 15h15).

Enfin, les étudiants du département QLIO de l’IUT d’Annecy et du Département TM (Technologie et management) de l’IAE Savoie Mont-Blanc, qui accueillent chaque année les visiteurs, fêteront cette année respectivement leur 30ème et 20ème promotion. Ce sera l’occasion pour eux de présenter une cartographie de toutes les compétences des anciens étudiants. Une preuve de plus de l’importance de l’humain dans le processus de transformation digitale.

Jumeau numérique et Village IoT

Chaque année, le salon Progiciels approfondit de nouvelles technologies : après l’impression 3D l’an dernier, c’est cette fois-ci le jumeau numérique ainsi que l’internet des objets (IoT) et l’intelligence artificielle embarquée (IAE) qui seront présentés aux visiteurs. La table-ronde sur le jumeau numérique organisée en début de journée par l’association ENE (Entreprises et numérique) montrera comment démystifier le jumeau numérique et comment l’appliquer facilement en PME.

Quant au Village IoT, il sera animé par le groupement IoT Collab, créé par la société Inventhys (logiciel embarqué, IA) qui regroupe différentes sociétés actives dans le domaine de l’IoT comme Groupe Zebra (développement de nouveaux business models), Think Think Design (design d’innovation), B-AD (UX, UI, design graphique), Phi-design (design et ingénierie mécanique), Digilac (expertise en asservissement du mouvement), BSE (fabrication électronique en petites, moyennes et grandes séries) et B-AD (packaging produits).

Isabelle Verdier