Le salon Midest reporté en mars 2018

Le Midest n’aura pas lieu en octobre 2017 pour mieux revenir en mars 2018 lors d’un grand évènement industriel.

Il devait avoir lieu du 3 au 5 octobre 2017 à Paris Nord Villepinte. Le Midest, salon international de la sous-traitance industrielle, n’aura finalement pas lieu cette année. Repris par GL events, il s’inscrira désormais dans un grand évènement français des outils et technologies de production et des savoir-faire industriels qui aura lieu en mars 2018.

Les entreprises, les pouvoirs publics et les syndicats professionnels appelaient de leurs vœux, depuis des années, la création d’un tel évènement. C’est le groupe GL events a repris l’organisation du Midest à Reed expositions France. Organisateur du salon historique Industrie et, plus récemment, de Smart Industries, dédié à l’usine intelligente et connectée, le groupe événementiel accueillera à leurs côtés, dès 2018, à la fois le Midest, leader français de la sous-traitance industrielle et Tolexpo, spécialisé dans les technologies de la tôlerie et du soudage.
Ce nouveau grand rendez-vous est prévu du 27 au 30 mars à Paris-Nord Villepinte. 2 700 exposants et plus de 50 000 visiteurs y sont d’ores-et-déjà attendus, sur plus de 100 000 m2 d’exposition. Certaines sources évoquent une alternance entre Paris et Lyon pour la tenue de ce grand évènement industriel. Ainsi, il se tiendrait à Paris les années paires et à Lyon les années impaires.
Lors de sa dernière édition, le Midest s’était tenu dans le cadre de Convergence pour l’industrie du futur, déjà en partenariat avec Smart Industries et l’Alliance pour l’industrie du futur.


Auvergne-Rhône-Alpes Industrie offre une vitrine à l’industrie locale
Nous l’annoncions dans notre dernier numéro, les Chambres de commerce et d’industrie de la région Auvergne-Rhône-Alpes proposait aux entreprises de la Région de participer au Midest 2017 au sein d’un stand collectif. Malgré le report du salon, cette offre est toujours valable. Auvergne-Rhône-Alpes Industrie propose aux entreprises une prise en charge complète de l’inscription à la remise d’une base de prospects qualifiés à l’issue du salon, une aide financière directe de la Région pouvant aller jusqu’à 1 200 euros, des animations centrales du stand régional, source d’attractivité pour les visiteurs et enfin un dispositif de communication et de signalétique renforcé.