Salon EMO : le Cetim va présenter une électrobroche intelligente

L'e-Spindle ©Cetim

Le Cetim, PCI SCEMM, et Arts et Métiers (Amvalor) vont présenter au salon EMO d’Hanovre l’électrobroche e-Spindle capable de récolter des informations au plus près de la zone d’usinage et d’intervenir en temps réel sur le processus de coupe.

Il s’agit d’une première mondiale, indique le Cetim. Développée par PCI SCEMM avec l’aide de Amvalor et du Cetim, cette électrobroche embarque tout l’équipement nécessaire pour surveiller au plus près le processus de coupe et agir en temps réel. La technologie intégrée, permettant la gestion efficace de capteurs et actionneurs en repère tournant, est issue de travaux communs sur l’usinage intelligent du Cetim et du campus Arts et Métiers d’Aix-en-Provence (projet Intelus, 2014-2017).

Les objectifs sont de gagner en productivité, en optimisant la durée de vie de l’outil, et en qualité, grâce à la correction instantanée des processus. Un tel dispositif permet également de sécuriser des processus d’usinage à très haute valeur ajoutée, ou encore de mettre en œuvre des processus adaptatifs, capables de modifier en temps réel les paramètres opératoires.

Voir la vidéo de présentation (2m04)

Sur le salon, le concept e-Spindle présentera trois applications d’usinage intelligent :

  • Un porte-outil de surveillance du processus de coupe (efforts, vibrations, pression de liquide de coupe) ;
  • Un porte-outil de perçage vibratoire adaptatif, piloté par niveaux de seuil d’effort ;
  • Un porte-outil de rodage, intégrant une mesure « temps-réel » du diamètre de la pièce, utilisée pour l’asservissement de la position des parties actives (pierres abrasives).

I.V