Robotique : les gagnants du Trophée RobotFly

Les gagnants 2018 du trophée RobotFly avec de gauche à droite : Didier Claret, les deux gagnants du trophée "Installation", les quatre gagnants du trophée "Programmation" et Marie-Pierre Porret ©DR

Le challenge de robotique « Trophée RobotFly », qui a eu lieu les 4 et 5 avril derniers au lycée Charles Poncet de Cluses, membre du Campus des métiers de la mécanique connectée, prend chaque année plus d’ampleur. Témoignage vidéo de trois des six gagnants pour les deux trophées décernés en programmation et en installation.

Les 24 équipes constituées d’étudiants et de professionnels des entreprises de la vallée de l’Arve se sont affrontées dans la bonne humeur sur différentes épreuves de programmation d’une cellule robotisée et de son installation sur des machines-outils à commande numérique (voir notre article précédent Robotique : challenge « RobotFly » à Cluses) . « Plus qu’un trophée pour la gagne, ce challenge est l’occasion de permettre un échange entre étudiants et professionnels du secteur », souligne Didier Claret, président du groupe de robotique Claret qu’il a créé au Canada et organisateur de cette manifestation.

C’est pourquoi chaque équipe a été constituée en mélangeant des étudiants de différents établissements de la région (lycée Charles Poncet, Greta, CFAI Formavenir, lycée Louis Lachenal, IUT de Clermont-Ferrand) et internationaux (Haute Ecole Ephec en Belgique et CEGEP de Saint-Jean-sur-Richelieu au Canada) et des industriels de la vallée de l’Arve (Savoie Rectification, SDLB, Monnet, Chatel Gallay, Mecadaq, Sodep-Kuhail, Briffaz Joui, Manudem, Lathuille et Hudry et DBG).

Au total, ce sont 70 concurrents qui se sont affrontés sur les deux épreuves de programmation (sur simulateur) et d’installation (sur cellule). Pour le trophée « Installation », les gagnants sont deux étudiants en 1ère année de BTS CIM (conception et industrialisation en microtechniques) du lycée Charles Poncet : Giovanni Cuna et Pierre Deville Cavellin. Pour le trophée « Programmation », l’équipe gagnante est constituée de Erkan Altun, technicien régleur de la société Sodep-Kuhail à Thyez, et des étudiants Benoît Froment, en 3ème année d’électromécanique au sein de la Haute Ecole EPHEC (Belgique), Corentin Vignier (lycée Louis Lachenal) et Adrien Cotterlaz-Rannard (CFAI Formavenir).

Lors de la remise des prix, Marie-Pierre Porret, directrice opérationnelle du Campus des métiers et des qualifications de la mécanique connectée, a insisté sur la dynamique qui se dégage lors d’un tel événement. Le Campus, qui regroupe les établissements secondaires et supérieurs du secteur pour la région Auvergne-Rhône-Alpes, a vocation à établir des liens avec les entreprises pour répondre à leurs besoins et à participer au développement économique du territoire. Un événement également soutenu par le maire de Cluses, Jean-Philippe Mas, pour qui « il n’y a pas d’industrie sans formation ». Ce dernier a déjà pris date pour le prochain trophée RobotFly en indiquant qu’il « fera tout pour maintenir la finale internationale du challenge à Cluses ».

Isabelle Verdier