Poligrat – Le traitement de surface du titane : un enjeu clé

Les procédés Titancolor 2 et G créent une gamme de couleurs sur le titane et les alliages de titane.

Le titane est de plus en plus utilisé pour des applications fonctionnelles de haute qualité. Comparativement à l’Inox, un traitement de surface final adapté aux alliages de titane est décisif afin de garantir des pièces fiables et de qualité.

Poligrat propose une gamme complète de procédés chimiques et électrochimiques pour le traitement de surface du Titane adaptés aux diverses applications. Tous ces procédés sont exempts de Nitrates. Leur application est simple et sûre. Ils ne dégagent pas d’hydrogène et sont sans effets négatifs. Revue des procédés utilisés.
Trois procédés sont particulièrement concernés par cette innovation. Tout d’abord le décapage avec POLINOX-TB 100. Exempt de nitrate, provoque une attaque avec une élimination d’environ 1 µm par minute. Il s’utilise à température ambiante et génère un état de surface argenté clair et semi-brillant attrayant. Souvent appliqué sur des pièces issues de l’impression 3D (technologie additive), notamment pour éliminer la couche d’Alpha case sur le titane TA6V ou Ti6Al4V.
Autre procédé, le polissage chimique avec Tichem-T 100 fournit un état de surface brillant, lisse et ébavuré de haute qualité. Ce procédé est particulièrement adapté aux petites pièces de série telles que des vis à os, des ressorts et pièces embouties ainsi que l’intérieur de trous.
Enfin, l’électropolissage avec le Procédé POLIGRAT E 398 fournit des surfaces très brillantes, de haute qualité en termes de pureté ainsi qu’une bonne aptitude au nettoyage et une bonne résistance à la corrosion, et encore biocompatibilité et passivité. Les surfaces sont exemptes de bavures et de particules. Il ne contient pas d’acides fluoridriques ou halogèneux et est adapté à tous les alliages de titane y compris le nitinol (alliage Ni+Ti).

Anodiser et colorer avec les procédés Titancolor 2 et Titancolor G

Deux procédés sont particulièrement adaptés pour anodiser et colorer. Titancolor-2 produit par voie électrolytique sur la surface du titane une couche d’oxyde dense, transparente d’une épaisseur contrôlée et améliore de façon significative la résistance à la corrosion. En fonction de l’épaisseur de la couche une gamme de couleurs attrayantes est créée sur le titane et les alliages de titane par interférences lumineuses.

Par ailleurs, Titancolor-G génère par décharge de plasma, une couche de céramique d’oxyde de titane dense de couleur gris clair, dont l’épaisseur est nettement plus élevée par rapport au Titancolor-2. Les couches sont mécaniquement et chimiquement très stables, non conductrices de l’électricité et présentent de bonnes propriétés de glissement. Poligrat propose pour tous ces procédés un support technique complet ainsi que la réalisation d’échantillons sur vos pièces dans leurs ateliers.

 

 

 

 

 

 

 

 


Des applications reconnues mondialement

Le Passivant POLINOX Protect est reconnu pour ses qualités de protection contre la corrosion. Ce produit est bio-compatible, non polluant et issu d’une recherche et d’un développement à la pointe technologique. Il a été notamment élaboré dans le respect le plus total de l’environnement. Il repose sur un nouveau principe de fonctionnement avec lequel un simple traitement de l’acier inoxydable par immersion lui confère une plus grande tenue à la corrosion, comparable à celle des nuances fortement alliées. D’autre part, il améliore les couches passives existantes sans modification de la structure. La concentration de chrome dans la couche passive est plus élevée, et les oxydes de fer sont éliminés. Enfin, la coloration du substrat due à l’échauffement est transformée en couches passives complètes, sans enlèvement de matière.

POLINOX Protect est appliqué par immersion dans une solution aqueuse. Les températures d’utilisation sont comprises entre 20°C et 80°C. Des températures plus élevées augmentent l’effet. Les ingrédients sont biocompatible et biodégradables et ne sont pas toxiques ni dangereux pour les milieux aquatiques. Le procédé ne produit pas de gaz ni d’odeurs désagréables. La concentration de fer dans POLINOX Protect reste bien en deçà des limites réglementaires avec une valeur de pH d’env. 4. Un bref traitement thermique de quelques minutes entre 140°C et 200°C après l’application de POLINOX Protect augmentera encore plus la tenue à la corrosion. Ce procédé est d’ores et déjà homologué et adopté par de nombreux acteurs majeurs du secteur médical.