Mondial des Métiers : le stand « Usinage et Décolletage » fait carton plein

Bonne ambiance assurée sur le stand, selfie à l'appui ©DR

Organisé par le SNDEC et le Campus des métiers de la mécanique connectée, le stand « Usinage et décolletage » du salon Mondial des Métiers de Lyon n’a pas désempli lors de la première journée avec plus de 700 jeunes venus découvrir toutes les facettes des métiers du décolletage.

« C’est un vrai succès », se félicitent de concert les responsables de ce stand (Virginie Fabre pour le SNDEC et Marie-Pierre Porret pour le Campus de la mécanique connectée) qui avait été inauguré dans la matinée par le président de la Région AURA Laurent Wauquiez.

Inspiré largement du programme SMILE mis en place par le SNDEC pour attirer de jeunes collégiens vers les métiers du décolletage, les visiteurs sont accueillis par les étudiants en BTS technico-commercial du Lycée du Mont-Blanc René Dayve et découvrent lors d’un circuit la chaîne des métiers intervenant dans la réalisation d’une pièce mécanique :

– La vente et les achats par les BTS technico-commercial du Lycée du Mont-Blanc de Passy ;

– La conception, le prototypage et la programmation en usinage assistés par ordinateurs par les BTS CIM (conception et industrialisation en microtechniques) et CRSA (robotique et automatismes) du Lycée Charles Poncet de Cluses ;

– L’usinage des pièces sur une machine-outil à commandes numériques Star Machine Tool France avec chargement automatique IEMCA (Bucci Industries) ;

– La programmation d’un robot Staübli en association avec Claret France ;

– Le contrôle qualité sur une machine de mesure par caméra et palpage Nikon Inexiv (Bucci Industries) ;

– L’assemblage des produits industriels.

Les animations sont gérées par les étudiants qui se sont portés volontaires pour participer au salon et certains professionnels comme Daniel Rodet de Star Machine Tool France ou encore Maxence Thévenin de Staübli. Et pour clôturer le circuit, les visiteurs peuvent assembler un casse-tête fait à partir de six pièces de décolletage de précision et gagner cet objet fabriqué sur le stand.

L’une des forces de ce stand est d’être animé par des jeunes en apprentissage qui parlent avec enthousiasme de leur futur métier à d’autres jeunes. C’est ainsi le cas de Baptiste Nougier, en BTS technico-commercial au Lycée du Mont-Blanc et actuellement en apprentissage chez Billardy, un décolleteur de la vallée. Ou encore de Thomas Khlynoff, également en BTS technico-commercial au Lycée du Mont-Blanc et en apprentissage chez Bucci Industries dans le domaine de la métrologie.

Un enthousiasme communicatif dont vous pouvez profiter jusqu’à dimanche 9 février, date à laquelle le Mondial des Métiers ferme ses portes. Et pour ceux qui n’auront pas l’occasion de venir, pensez d’ores et déjà à vous rendre au salon Simodec qui aura lieu à la Roche-sur-Foron du 10 au 13 mars prochain avec là aussi un espace formation qui sera également animé par les étudiants des Lycées Mont-Blanc et Charles Poncet.

I.V