Microtechnique : ESPI participe au forum de Chiron

©ESPI

La société ESPI spécialisée dans le pilotage des machines-outils, va participer les 27 et 28 novembre prochains au forum technique « Objectif Micro-précision », qui se déroulera chez le constructeur de machines-outils Chiron à Tuttingen (Allemagne).

Ce forum réunit des experts autour de deux thèmes : l’industrie horlogère et bijoutière et l’industrie médicale. ESPI interviendra dans le cadre des conférences et sera également présente dans la partie « show room ». L’occasion de faire découvrir aux visiteurs sa solution de pilotage des machines-outils DPC – Dynamic Process Control.

ESPI et Chiron affichent une relation de partenariat rapprochée, signale le communiqué de presse de la société ESPI. Le 27 novembre, dans le cadre de la Journée dédiée à l’industrie horlogère et bijoutière, ESPI interviendra lors d’une présentation sur le thème « Du modèle 3D à la 1ère pièce finie en un minimum d’efforts sur les machines Chiron, grâce à la solution ESPI ». Le lendemain, lors du 10ème colloque des techniques médicales, le sujet sera identique mais précisera que la solution ESPI est en parfaite adéquation avec l’application de la nouvelle réglementation européenne MDR.

Dans la partie « Show room », les visiteurs assisteront à l’usinage d’une platine de montre sur une FZ 08 MT. Et, pour ce qui concerne le médical, à celui d’une pièce d’instrument sur une FZ 08 5 axes. Dans les deux cas, l’usinage sera associé à la solution DPC d’ESPI. Cette dernière permet de contrôler les éventuelles dérives d’usinage, de calculer les corrections d’outils et de régler les machines-outils. Elle est composée d’une machine Scanflash pour le contrôle des cotes process d’usinage et du logiciel Tool’sDriver pour la partie pilotage, soit le calcul des corrections d’outils et le transfert des valeurs à la machine.

Par un contrôle réactif en production, DPC divise par deux les temps de changement de série. Ce qui augmente d’autant le temps d’usinage des pièces de série pour mieux bénéficier des performances des machines, notamment leur stabilité. DPC supprime aussi les rebuts de réglage et assure une production centrée sur les cotes cibles, sans dispersion, par une méthode de réglage et de transfert des corrections numérisée.

I.V