Mastercam Swiss : la version 2019 disponible cet été

Jean-Pierre Bendit au salon SIAMS devant la SwissDECO 36 ©IV

Mastercam Swiss, la FAO dédiée au décolletage développée par CNC Software Europe SA et commercialisée par la société Jinfo SA, basée à Porrentruy, va sortir fin juin sa version 2019. Explications des nouveautés de cette version par le directeur de Jinfo SA, Jean-Pierre Bendit.

« Il n’y aura pas de révolution dans cette version 2019, mais des améliorations de nombreuses fonctions qui permettent d’être plus productif », annonce d’emblée Jean-Pierre Bendit. Ainsi, le diagramme de Gantt, destiné à évaluer le temps pièce, a été affiné. Il permet de synchroniser facilement des opérations simultanées d’usinage. De même, tous les points forts du produit ont été améliorés :
– création de gammes modèles pour une standardisation de la programmation de pièces simples et complexes ;
– simulation réelle avec contrôle des collisions et hors courses ;
– pont avec la CAO Mastercam Design.

Mais surtout, souligne Jean-Pierre Bendit, il y a deux caractéristiques qui ont été développées dès le début et qui donnent un avantage comparatif considérable au logiciel :
– Le fait qu’il n’y ait aucune limitation du nombre d’axes et de canaux avec un usinage possible jusqu’à 5 axes simultanés ;
– La génération de programmes multiples adaptés à chaque machine : ISO, le langage universel pour toutes les machines, mais aussi MOPS, TB-DECO (le langage des anciennes machines Tornos) et TISIS pour les nouvelles machines Tornos.

A ce sujet, un partenariat a été noué avec Tornos pour développer le code TISIS sur sa nouvelle machine SwissDECO 36, présentée en avant-première au salon des microtechniques SIAMS, qui s’est tenu en avril à Moutier (Suisse). « Grâce à ce partenariat, nous sommes pionniers pour piloter les nouvelles machines Tornos avec Mastercam Swiss ou TISIS-CAM », annonce avec fierté Jean-Pierre Bendit.

Jean-Pierre Bendit (debout) et son fils Olivier (assis) sur leur stand au salon SIAMS ©IV

Signe de l’intérêt pour ces nouveautés, de nombreuses commandes ont été passées sur le stand de Jinfo au salon SIAMS, bon présage pour la transmission future de l’entreprise. « Notre directeur technique Pascal Berberat et mon fils Olivier sont prêts à me succéder lorsque je prendrai ma retraite dans deux ans », annonce dans un sourire le directeur de Jinfo SA.

Isabelle Verdier