Le Simodec pourrait avoir lieu au second semestre

Maxime Thonnerieux, directeur du Syndicat national du décolletage, annonce que les acteurs de la filière mettent tout en œuvre pour organiser le salon au second semestre. Le Simodec devait avoir lieu du 10 au 13 mars à Rochexpo. Le coronavirus en a décidé autrement.

Après la grande déception née de l’annulation du Simodec à Rochexpo, un vent d’enthousiasme souffle de nouveau chez les professionnels du décolletage. 2020 ne sera pas une année sans salon. C’est en tout cas ce que laisse penser Maxime Thonnerieux. « Je ne suis pas l’organisateur, mais je peux vous dire qu’on travaille tous ensemble d’arrache-pied pour trouver une solution de report. C’est l’option qui est privilégiée. C’est important pour tout le monde. À la fois pour les exposants et les équipes qui ont travaillé. C’est important pour la profession qu’on puisse réunir le monde du décolletage. Il serait bête de ne pas arriver à concrétiser tout ça cette année ». explique-t-il.

Des contraintes de calendrier

Aucune date plus précise n’est avancée. Les discussions entre de multiples partenaires se poursuivent. Sans oublier qu’il va falloir composer avec des contraintes de calendrier, car d’autres salons sont programmés. Toujours-est-il qu’avec du recul, chacun s’accorde à penser qu’il est préférable de tenir un tel événement dans quelques mois, mais dans de bonnes conditions plutôt que dans le contexte épidémique anxiogène actuel où le public attendu n’aurait peut-être pas été au rendez-vous. Malgré les conséquences déplorées par les décolleteurs exposants.

Damien Frasson-Botton