La société Fondex récompensée à Global Industrie

Le dirigeant de Fondex, David Schuler, avec le trophée "Réalisation exemplaire" remporté au salon Global Industrie ©DR

La société Fondex de Cluses a remporté fin mars lors du salon Global Industrie le prix de la « Réalisation exemplaire » pour l’augmentation des performances d’un ensemble électronique automobile. Principale raison de ce succès : avoir réussi à faire travailler ensemble différents partenaires de la vallée de l’Arve et des équipes clients situées au Mexique, aux USA et en Europe.

Basée à Cluses et dirigée par David Schuler, la société Fondex spécialisée en découpe et emboutissage, a remporté un des cinq prix décernés par un jury de journalistes et d’industriels lors du salon Global Industrie (voir le détail des lauréats). Il s’agit de la catégorie « Réalisation exemplaire », qui récompense les savoir-faire déployés pour la réalisation de pièces, services, sous-ensembles et autres systèmes. « C’est une grande fierté d’obtenir un tel prix face à de sérieux concurrents comme Dassault Systèmes (Delmia), Mandelli ou encore Visiativ », souligne le responsable commercial de Fondex Thierry Avocat.

La pièce fabriquée par Fondex (extérieur) ©DR

Concrètement, il s’agissait de répondre à la demande de l’équipementier automobile Continental qui souhaitait augmenter la capacité de dissipation thermique d’un phare intelligent. « Nous avons travaillé avec plusieurs sociétés de la vallée de l’Arve (décolleteurs, soudeurs et fabricants de robots et machines spéciales) pour proposer une solution, explique Thierry Avocat. Et nous avons trouvé : ajouter à la plaque alu découpée emboutie, qui comprenait des rivets emboutis pour sertissage d’un PCB, 18 pions soudés à des points précis ». Cela a permis d’augmenter la performance thermique de 21% tout en répondant à des exigences de propreté, d’étanchéité, et de réduction de poids.

La pièce fabriquée par Fondex (intérieur) ©DR

Comme le souligne Thierry Avocat, « c’est l’aspect humain de ce projet qui nous a permis de décrocher ce trophée. Nous sommes arrivés à faire travailler ensemble des équipes client situées au Mexique, aux USA et en Europe et à fédérer les équipes situées en Haute-Savoie avec les problématiques de langue et de décalage horaire ». Autre point fort du projet : l’aspect technologique avec un fort gain de poids obtenu par rapport aux technologies concurrentes et la maîtrise de la soudure aluminium/aluminium avec une machine spéciale développée pour cela.

Le projet a également répondu aux impératifs financiers avec un prix compétitif par rapport aux concurrents. Enfin, il a été bouclé rapidement dans un délai de 8 mois : la commande a été passée en septembre 2016 et le produit livré en mai 2017. Ce projet ne s’arrête pas là : Fondex travaille déjà sur une nouvelle version de ce phare intelligent avec une autre plaque et un nombre de pions différents pour refroidir encore plus les multiples composants.

Isabelle Verdier