Industrie du futur : quels programmes d’accompagnement ?

Depuis le début de l’année, plusieurs programmes d’accompagnement des entreprises vers l’industrie du futur financés par la Région Auvergne-Rhône-Alpes ont été mis en place. Point sur les différents mécanismes dont peuvent bénéficier les industriels de la vallée.

  • Un nouveau programme « Ambition PME » élargi. Ce nouveau programme, qui comprend plusieurs volets, dont le numérique et l’innovation, est en cours de lancement avec l’objectif de proposer une offre plus large, signale André Montaud, directeur général de Thésame. Parallèlement la Région va proposer en collaboration avec la BPI des accompagnements individuels vers l’industrie du futur.
  • Un accompagnement « Industrie du futur » personnalisé avec le pôle Mont-Blanc Industries. Les entreprises d’Auvergne-Rhône-Alpes peuvent bénéficier d’un accompagnement « Industrie du futur » personnalisé, allant du diagnostic jusqu’à la mise en œuvre et l’intégration de solutions. La Région Auvergne-Rhône-Alpes et l’Etat co-financent les coûts de la prestation de conseil, preuves de concepts, expertises, études à hauteur de 50% pour un accompagnement plafonné à 32 000 € par entreprise (subvention plafonnée à 16 000 €).

Ce programme, lancé en janvier 2020, concerne les domaines suivants : robotique et automatismes, fabrication additive, modernisation et conception de site industriel, lean manufacturing, simulation des flux, cartographie des systèmes d’information, gestion des données (ERP, PLM, MES), maîtrise de la consommation des ressources, réalité virtuelle et augmentée, production de données, maintenance prédictive, stockage de données, cloud, cybersécurité, etc. Les entreprises intéressées doivent remplir une fiche d’intérêt et la transmettre à Carine Daurat, chargée de la communication et de l’animation du réseau du pôle.

« Pour l’instant nous n’en sommes qu’au début, signale cette dernière. Une dizaine d’entreprises nous ont contactés ». L’objectif régional est d’accompagner 1726 entreprises d’ici fin 2022.

  • Le Cetim accompagne les entreprises dans le cadre des programmes relatifs aux “10 000 accompagnements” sous financements Etat/Régions. Dans ce plan national des “10 000 accompagnements”, la Région AURA, a lancé un appel à manifestation d’intérêt. Ce programme vise à soutenir les entreprises qui souhaitent être accompagnées dans l’intégration de solutions ou de démarches liées à l’industrie du futur. Le Cetim a proposé son référencement sur 11 des 20 thématiques structurant le dispositif : depuis l’évaluation stratégique jusqu’à l’excellence opérationnelle. Il est notamment porteur de l’item “procédés avancés de fabrication”.

Isabelle Verdier

 

Le Cetim actif dans les programmes R & D

Outre ce registre de programmes collectifs, mais toujours dans le domaine de l’industrie du futur, le Cetim mène des programmes de R&D et notamment à Cluses sur l’usinage intelligent (Usitronic®), la communication entre machines ou encore le jumeau numérique de centres d’usinage. À l’occasion de la semaine de l’industrie, il mettra en ligne le site www.tpm2025.fr qui donne accès à la description et l’analyse de 51 technologies d’intérêt prioritaire pour les mécaniciens pour les 5 prochaines années. Concernant les plateformes d’accélération, l’Etat a lancé en début d’année un appel d’offres. Le Cetim élabore actuellement les dossiers pour candidater, avec des partenaires, dans les régions dans lesquelles il est implanté, dont AURA avec l’ID Center.