Formation : la Marcel Baud Academy est lancée

Les huit stagiaires de la première session à Vougy ©DR

Le groupe Baud Industries vient de lancer son école interne, la Marcel Baud Academy, en vue de former de nouveaux opérateurs. Une première session de formation a débuté en mars à Vougy au siège du groupe avec 8 stagiaires et la deuxième a démarré en avril dans le Jura au sein du site Baud Dimep avec 7 stagiaires.

L’idée de cette école interne est de faire face de manière concrète à la pénurie de personnel dans l’industrie du décolletage. « Comme beaucoup d’entreprises industrielles, nous avons du mal à recruter des opérateurs et des techniciens pour renforcer nos équipes. Et nous avons décidé de travailler notre recrutement d’une autre manière », souligne la responsable des ressources humaines, Sandra Grégoire. Les stagiaires ont été recrutés en partenariat avec Pôle Emploi selon la méthode de recrutement par simulation, qui sélectionne les candidats sur leurs aptitudes et leur motivation.

Les 8 stagiaires actuellement en Haute-Savoie ont entre 20 et 55 ans et n’ont pas nécessairement une formation technique. Les 3 femmes et 5 hommes sélectionnés viennent ainsi de la vente, de l’agronomie ou même de l’informatique. Ceux formés sur le site de Baud Dimep à Sirod (1 femme et 6 hommes) viennent également d’horizons très variés. Agés de 21 à 52 ans, les élèves opérateurs ont eu des parcours parfois éloignés de la mécanique (menuiserie, aide à la personne, cuisine…).

Voir la vidéo de Baud Industries sur la Marcel Baud Academy (2m06)

« Pour ses premières sessions, notre école interne s’adresse d’abord aux demandeurs d’emploi et aux personnels en reconversion qui souhaitent rejoindre les métiers de l’industrie », explique Sandra Grégoire. Le programme comprend une formation à la  mécanique et au décolletage de près de trois mois où ils doivent acquérir les bases techniques, les règles pratiques et avoir une approche globale de la coupe. Les stagiaires suivent des cours théoriques et ils mettent en pratique ce qu’ils ont appris sur les équipements de l’atelier.

Tous les collaborateurs du groupe vont aussi avoir la possibilité de se perfectionner, de monter en compétences, et d’acquérir les connaissances technologiques utiles à leur métier grâce à cette école interne. A ce jour, souligne le groupe, « nous sommes l’une des seules entreprises industrielles de notre taille en France à avoir ouvert notre école interne et après les premières semaines de formation, les résultats sont réellement encourageants ».

Isabelle Verdier