Expertise vision fête 10 ans d’innovation

Lors des 10 ans de son entreprise, Emmanuel Bassy a présenté son petit dernier: Glidro.

Pour marquer son dixième anniversaire, la société thylonne a dévoilé sa toute nouvelle machine d’inspection: Glidro. Plus précise, plus polyvalente et plus fiable, elle a été lancée officiellement le 7 février.

Les entreprises de décolletage sont de plus en plus soumises à des obligations de contrôle à 100% de leurs pièces. Créée en 2009, la société Expertise Vision offre aujourd’hui à ses clients une garantie zéro défaut. Cette garantie est le fruit d’un long travail de recherche et développement mené par Emmanuel Bassy et son équipe.

«Nous sommes partis d’une question, de quoi ont besoin les industriels aujourd’hui? Ils ont besoin qu’on leur garantisse une production zéro défaut mais ce n’est pas suffisant. Il faut aussi que la machine sache faire preuve de flexibilité, pour contrôler aussi bien des petites que des grandes séries», explique le chef d’entreprise.

10 ans de recherche et développement

Emmanuel Bassy a lancé Expertise Vision avec une idée en tête. Grâce à des rencontres, notamment avec le Thésame et la Chambre des métiers, il a pu faire évoluer son concept pour créer sa première machine d’inspection: Calixta. «Cette première expérience nous a appris à être à l’écoute, à ne pas être dogmatique», ajoute-t-il. En 2018, Calixta a reçu le coup de cœur du jury et le prix du public aux Trophées de l’innovation du Simodec.

Ainsi, depuis sa création, Expertise Vision est à l’écoute des besoins des industriels. En effet, l’inspection et le tri des composants fabriqués en série sont devenus une donnée essentielle dans la rentabilité des décolleteurs qui doivent fournir à leurs clients des séries inspectées à 100% et zéro défaut.

Une technologie unique et évolutive
Glidro permet de trier aussi bien des grandes que des petites séries et s’adapte facilement à un grand nombre de pièces.

Jeudi 7 février, Emmanuel Bassy a présenté le dernier né de la gamme: Glidro. Cette machine d’inspection est équipée d’un «glisseur» qui permet de transférer les pièces à partir d’un bol vibrant ou bien manuellement, s’il s’agit d’une plus petite série. «Les changements de séries sont ultrarapides, il n’y a quasiment aucun réglage à faire. Si notre client a besoin de programmer de nouvelles pièces, la machine dispose d’une téléassistance. La machine est fiable parce qu’elle est simple.», conclut Emmanuel Bassy.