Coronavirus : le salon SIAMS prend ses précautions

Suite à l’évolution de la situation liée au Coronavirus (Covid-19), les organisateurs du salon des microtechniques SIAMS, qui doit se tenir à Moutier (Suisse) du 21 au 24 avril prochains, ont annoncé des mesures de précaution sans céder à la panique. Le comité des exposants doit se réunir la semaine du 9 au 13 mars pour discuter des alternatives possibles.

Après l’annonce le 28 février par les autorités suisses de l’annulation du salon automobile de Genève et l’interdiction des manifestations de plus de 1000 personnes jusqu’au 15 mars, le directeur du SIAMS Pierre-Yves Kohler a annoncé dans un communiqué prendre « très au sérieux tous les développements concernant le Coronavirus (Covid-19) (…) sans toutefois céder à la panique ».

Le SIAMS annonce comme le Simodec (voir notre article) « suivre les recommandations des autorités compétentes à ce sujet et adaptera les mesures mises en place au fur et à mesure des décisions prises par les autorités”. En outre, les organisateurs du SIAMS communiquent qu’il est trop tôt à ce stade pour décider de reporter le salon. « Nous n’avons reçu aucune annulation importante de la part des exposants de l’événement qui ouvre ses portes le 21 avril. Nous allons poursuivre les discussions avec les autorités sanitaires de manière à décider du type de mesures à mettre en œuvre », ajoute le directeur.

Le SIAMS précise toutefois que l’évolution de la situation en Suisse et en Europe montre que tout peut changer très rapidement. « À cet égard, nous continuerons à surveiller la situation et à en discuter intensivement avec les autorités, conclut le directeur. Le conseil d’administration de FAJI SA ainsi que le comité des exposants de SIAMS discuteront de la situation et des alternatives possibles la semaine du 9 au 13 mars. Les exposants et les visiteurs seront ensuite immédiatement informés ».

Le SIAMS annonce d’ores et déjà qu’il prend les précautions suivantes :

  • Un programme de nettoyage et de désinfection renforcé pour tous les points de contact notamment les toilettes, les portes d’entrée et sortie, les rampes, les zones communes …
  • L’utilisation de produits de nettoyage et d’assainissement appropriés,
  • Un affichage sur le site rappelant aux participants les recommandations en matière d’hygiène basé sur les recommandations de l’OMS (Organisation mondiale de la santé),
  • La mise en place de « bornes de désinfection » dans les halles.

Enfin, le SIAMS incite, « notamment les exposants et les visiteurs en provenance des zones à risque à s’assurer de n’avoir aucun symptôme d’infection dans les 14 jours précédant leur arrivée, de façon à éviter tout risque de propagation pouvant découler de leur présence sur le salon, vis-à-vis des autres participants ».

I.V