Brevets: la mécanique au premier rang du palmarès de l’INPI

Les équipementiers et constructeurs automobiles sont particulièrement bien placés dans le palmarès 2018 des déposants de brevets en France que vient de publier l’INPI, de même que le secteur de la mécanique. Détail des chiffres.

Selon le Palmarès 2018 des déposants de brevets en France de l’INPI, le top 4 des entreprises ayant le plus déposé de brevets reste inchangé par rapport à 2017 avec plus de 1000 brevets déposés par les deux premiers du palmarès : l’équipementier automobile Valeo et le constructeur automobile PSA.

Le groupe Valeo reste en 2018 à la première place avec 1 355 demandes de brevets publiées (contre 1110 en 2017). PSA est pour sa part au deuxième rang, passant de 1 021 demandes publiées en 2017 à 1 074 en 2018. La troisième place est occupée par Safran avec 783 demandes publiées (795 demandes publiées en 2017). Le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) conserve la quatrième place avec 674 demandes publiées en 2108 (684 en 2017).

Quant à la mécanique, elle est, comme en 2017, le principal domaine technologique d’innovation des entreprises françaises du Palmarès 2018. Elle représente 47% des demandes de brevets, avec 7 016 demandes (6 714 en 2017). Les 20 principaux déposants sont à l’origine de plus de la moitié d’entre elles (56%).

Le poids de ce domaine est le reflet du tissu industriel français, qui compte de nombreux acteurs dans la construction automobile, dans l’aéronautique et dans l’énergie notamment. En France, les montants d’investissement dans le domaine de la mécanique représentent plus de 40% de l’ensemble des investissements en France, tout comme la dépense intérieure consacrée à la R&D des entreprises, signale l’INPI.

Enfin, deux entreprises de taille intermédiaire (ETI) figurent parmi les 50 premiers déposants de brevets à l’INPI. Il s’agit du fabricant de matériaux semi-conducteurs Soitec, qui conserve cette année sa 46e place (29 demandes publiées) et de l’équipementier Trèves qui fait son entrée à la 48e place (28 demandes publiées).

I.V