Automobile : la belle histoire du pilote paraplégique Nigel Bailly sponsorisé par Decip

Nigel Bailly et Hervé Favre ©DR

Il n’y aura pas que des machines-outils présentées sur le stand de Decip lors du salon Global Industrie de Lyon en mars prochain. Sponsorisé par le groupe de Saint-Pierre en Faucigny, le pilote belge paraplégique Nigel Bailly, y présentera son projet de participer au 24h du Mans 2020 dans le cadre de la « Filière Frédéric Sausset » avec deux autres pilotes handicapés.

« C’est une belle histoire humaine et sportive », déclare Hervé Favre, président du groupe Decip Industries. Ce passionné de sport automobile a rencontré Nigel Bailly à l’occasion d’une réunion de la marque de montre suisse Code 41 dont le coureur automobile est ambassadeur. Il a aussitôt été séduit par le projet du jeune pilote belge de 29 ans devenu paraplégique suite à un accident de motocross à 14 ans.

Après son accident, Nigel Bailly s’est tourné vers le karting, puis a réalisé en 2017 une première saison dans le championnat belge d’endurance avant d’être sélectionné en septembre de la même année pour faire partie de l’écurie SRT 41 « Filière Frédéric Sausset ». Cette structure, créée par Frédéric Sausset, premier pilote quadri-amputé de l’histoire du sport automobile à avoir participé en 2016 aux 24h du Mans, a pour but d’emmener en 2020 une équipe de trois pilotes handicapés à cette course mythique.

En plus de Nigel Bailly, deux autres pilotes handicapés ont été sélectionnés par Frédéric Sausset : le Français Snoussi Ben Moussa, amputé de la main gauche, et le Japonais Takuma Aoki, paraplégique. « Nous n’avons pas les mêmes ressentis que les pilotes valides, explique Nigel Bailly, car dans le pilotage les perceptions se basent beaucoup au niveau du bassin. En général, nous avons toujours une différence de 2 à 3 secondes par tour par rapport aux meilleurs », ajoute t-il.

Du coup, cela met d’autant plus en valeur, la performance réalisée en novembre dernier par l’équipe « Filière Frédéric Sausset » qui était dans le top 5 du classement général lors de la course d’endurance VdeV sur le circuit d’Estoril au Portugal au bout de deux heures de course avant de devoir abandonner pour casse.

C’est pour cela que Decip apporte son soutien à Nigel Bailly pour une période de trois ans jusqu’aux 24h du Mans 2020. « L’équipe est très soudée avec un état d’esprit très fort, souligne Hervé Favre. De plus, elle a su s’entourer de soutiens techniques très importants ». Decip assure d’autres sponsorings dans le domaine du sport automobile en soutenant notamment les pilotes Morgan Berchet (moto circuit) et Jimmy Clochet (motocross).

A noter qu’un reportage sur l’équipe de la « Filière Frédéric Sausset » sera diffusé ce soir dans le JT de TF1, rubrique « Le 20h le Mag ».

Isabelle Verdier