Airbus : prévisions de 37 390 nouveaux appareils d’ici 2037

Comme chaque année l’avionneur européen Airbus établit des prévisions
de commandes d’appareils sur les vingt prochaines années.

Voici les principaux éléments extraits du Global Market Forecast (GMF) 2018-2037 :
Selon les prévisions d’Airbus, les perspectives de croissance ne se démentent pas sur les vingt prochaines années : le trafic aérien mondial devrait augmenter de 4,4% par an et il est prévu un doublement de la flotte mondiale au cours des 15 prochaines années.
Celle-ci compte actuellement 21 450 appareils : Airbus estime qu’en 2037 la flotte mondiale atteindra 47 990 appareils, dont 10 600 resteront en service, 10 850 seront remplacés et 26 540 seront achetés.
Au total, Airbus estime pour les vingt prochaines années (2018-2037) un besoin de 37 390 nouveaux appareils, en hausse par rapport à la projection de l’année dernière (34 899 appareils) pour un montant de 5,8 billions de dollars. Sur ce montant total, 70% concernent de nouveaux achats et 30% des renouvellements.
Les mono-couloirs représentent 76% du total en nombre d’appareils (28 550), mais 54% en termes de valeur (3,2 billions de dollars). Les autres segments (bi-couloirs, gros et très gros avions) représentent 24% en termes de nombre d’appareils, mais 54% en termes de valeur.
Pour les bi-couloirs Airbus estime que les commandes seront de 5 480 appareils (15% du total) pour un montant de 1,4 billion (25% du total).
Les prévisions pour les catégories des gros et très gros avions sont respectivement de 1 760 appareils (5% du total) et de
1 590 appareils (4% du total).
Sur le plan géographique, c’est la zone Asie-Pacifique qui devance de loin les autres régions : les besoins sont estimés à 15 640 appareils pour la période 2018-2037, soit 42% du total. Viennent ensuite l’Europe (19% du total avec 7 070 appareils) et l’Amérique du Nord (16% du total avec 5 960 appareils). On compte ensuite le Moyen-Orient (8%), l’Amérique latine (7%) et l’Afrique (3%).
Isabelle Verd


Résultats des neuf premiers mois 2018

Airbus a enregistré 256 commandes nettes d’avions commerciaux (9 mois 2017 : 271 avions) et 311 commandes brutes, dont 58 A350 XWB. Les perspectives demeurent bonnes, étant donné que le carnet de commandes atteignait 7 383 avions commerciaux au 30 septembre 2018. Les commandes nettes d’hélicoptères s’élèvent à 230 unités (9 mois 2017 : 210 unités), dont 6 Super Puma et 36 H145 au cours du seul troisième trimestre. Les prises de commandes d’Airbus Defence and Space sur les neuf premiers mois de 2018 totalisent environ 5 milliards d’euros, en incluant le contrat de l’Allemagne en faveur du drone Heron TP.