3 questions à Filip Geerts, DG de la Cecimo

Filip Geerts
« Une production à la hausse pour 2017 et 2018 »

Quelles sont les prévisions de production des membres de la Cecimo en 2017 ?
Après une baisse de la production en 2016 ( – 1,7% par rapport à 2015), nous prévoyons en 2017 un accroissement de la production par rapport à 2016 pour plusieurs raisons, dont principalement le fait que les commandes ont augmenté de 6% durant les trois premiers trimestres de 2017 par rapport à la même période en 2016. De plus, on peut compter sur une croissance économique solide de l’Europe.

Quelles sont les perspectives pour 2018 ?
La même tendance se dessine pour 2018 avec des commandes à la hausse. Le marché de la machine-outil devrait poursuivre sa croissance avec notamment de nouveaux investissements prévus. En l’absence de difficulté économique majeure, notre production devrait continuer à augmenter en 2018.

Le développement de l’intelligence artificielle est vital pour votre industrie, quel type de mesures attendez-vous de l’Union Européenne pour l’encourager ?
Nous demandons une coopération entre secteurs public et privé pour développer l’intelligence artificielle au niveau européen ainsi que des investissements accrus de l’UE. En ce qui concerne la nécessaire législation dans ce domaine (sur les questions d’éthique, de protection des données, de sécurité, etc.), nous préférons bien appliquer la législation existante plutôt que de mettre en place de façon prématurée une nouvelle législation qui ne serait pas adaptée. Nous attendons à ce sujet une communication de la Commission européenne qui doit être publiée en avril prochain.

Propos recueillis par ISABELLE VERDIER